Le coefficient d'occupation des sols est un ratio dont l'objectif est d'identifier la densité de construction maximale d'un terrain en respectant les règles d'urbanisme inhérentes à un territoire. Il s'agit d'un chiffre fixé directement par la commune en fonction du plan local d'urbanisme (PLU) ou du plan d'occupation des sols (POS). Le coefficient d'occupation des sols a pour objectif de déterminer l'ancienne surface hors-d'œuvre nette, aussi appelée SHON, c'est-à-dire la surface de plancher.

Comment calculer le coefficient d'occupation des sols ?

Il existe une formule qui permet de calculer facilement le coefficient d'occupation des sols maximal applicable à chaque région :

Surface totale du terrain en m2 X COS applicable sur le terrain = surface de plancher autorisée

Si le COS d'un territoire est égal à 1,5 et que la surface d'un terrain est de 2 000 m2, le calcul est le suivant :

2 000 X 1,5 = 3000 m2 de surface de plancher autorisée au maximum

Si le COS d'un territoire est égal à 0,2 sur ce même terrain, il conviendra d'effectuer ce calcul :

2 000 X 0,2 = 400 m2 de surface de plancher autorisée au maximum

Où trouver le COS de son terrain ?

Dans la plupart des cas, le coefficient d'occupation des sols est indiqué dans le cahier des charges régissant les droits à construire d'une zone précise. On le retrouve en général dans le plan local d'urbanisme (PLU) ou le plan d'occupation des sols (POS) lorsque la commune dispose de l'un de ces éléments. Si le COS d'un terrain ne s'y trouve pas, le plus simple reste de contacter la mairie de la commune sur laquelle le terrain se trouve.

 

×